≡ Menu

Si d’habitude, l’attente d’un enfant à mettre au monde est une source de bonheur chez une future mère, lorsqu’on a des petits signes anormaux, il est possible d’avoir du stress et des angoisses en tout genre. Ce ressenti est encore plus fort chez une femme ou une jeune fille, si les anomalies qui sortent de leurs appareils génitaux ne concernent pas la grossesse. C’est le cas des pertes marron dont les causes sont de véritables sources de débat chez les patientes. Cela mérite alors une explication approfondie.

Les pertes marron avant les règles

Quand les pertes marron se constatent avant les règles, il y a souvent une panique chez la femme ou la jeune fille. En effet, le sujet remarquera qu’il y aura un écoulement de sang de couleur entre le marron et le rouge qui va sortir de son appareil génital. Cet écoulement provient surtout de son col et de son vagin. Avant les règles, ces pertes sont des signes qu’il y a un dérèglement au niveau hormonal de la patiente, mais cela peut aussi résulter de la prise de contraceptif par ingestion orale. Mais la présence de ces pertes un peu brunâtres est également la conséquence d’un oubli ou du non-respect de la prise des pilules contraceptives. Enfin, s’il a y une activité à l’intérieur de l’organisme qui n’est pas adéquat avec la pilule, cela peut aussi être une raison de la présence des pertes marrons.

Les pertes marron après les règles

Généralement, les pertes marron après les règles qui se présentent comme des tâches ne sont pas vraiment dangereuses. Elles signifient seulement que l’appareil génital de la femme se nettoie en éliminant les cellules vieilles dans l’utérus. Mais c’est aussi un signe qu’il y a une évacuation de l’endomètre due à un retard de la précédente règle. Cependant, il faut voir le médecin s’il y a des symptômes qui se présentent en plus des pertes, comme la présence de pertes jaunes ou la sécheresse du vagin. Elles sont encore plus graves si la patiente présente des maux dans sa partie génitale accompagnés par des pertes brunes. En effet, cela peut signifier que la personne est atteinte d’une MST.

Les pertes marron pendant la grossesse

Durant les premiers mois de grossesse, on peut remarquer des pertes marron au niveau de l’appareil génital. Ces dernières peuvent être abondantes ou de petite quantité. La première raison peut être l’irritation du col chez la femme enceinte. Si la quantité est anormalement élevée avec des douleurs se situant dans le bas de ventre, dans ce cas, il est nécessaire de voir un médecin, car il se pourrait que ce soit un signe de fausse couche.

Les pertes marron chez une femme enceinte

Si les pertes marron sont assez logiques durant les premiers mois de grossesse, si elles persistent après les 3 mois chez la femme enceinte, il est nécessaire de voir un médecin. Ce dernier devra ainsi faire des examens pour connaître les raisons des pertes. En effet, au deuxième trimestre de grossesse, c’est un risque chez la femme enceinte qu’il y a un souci au niveau du fœtus. Également, le problème peut provenir d’un cas de grossesse en dehors de l’utérus qui va nécessiter une intervention d’urgence du médecin. En effet, si le nid du fœtus n’est pas au bon endroit, cela peut engendrer des hémorragies graves pour la femme enceinte.

Les pertes marron clair

Pour faire court, les pertes sont de couleurs claires si elles s’apparentent à la couleur brune. C’est souvent un signe que le vagin est en train de se nettoyer de ses vieilles cellules. Une autre raison de ces pertes marron plus clair, c’est la coagulation du sang dans la partie utérine. Dans ce cas, le sang va se noircir et se mélanger avec les taches blanches. Cette situation est visible durant les premières règles des jeunes filles donc, à l’âge de la puberté. C’est aussi un cas qui se présente lors d’un retard des règles et qu’il y a des résidus non évacués dans l’utérus, mais qui se fera après les règles.

Les pertes marron foncé

Dans le cas où les pertes marron foncé se constatent entre deux règles, la raison la plus probable est l’ovulation. Il y a aussi le cas où les couches de l’endomètre ne sont pas totalement évacuées durant la menstruation causant des pertes de couleurs brunâtres qui se foncent dès lors que le sang est vieux dans l’utérus. Mais ce qui est très grave, c’est que cette couleur peut aussi être la conséquence d’une maladie sexuelle ou IST. Dans ce cas, il y aura d’autres symptômes comme des douleurs vaginales, qui accompagnent les pertes.

La plupart du temps, les pertes marron peuvent être bénignes. Cependant, selon les symptômes et la période, il est nécessaire de les prendre en considération pour savoir ce qu’il faut faire. Dans tous les cas, si la situation s’aggrave et s’accompagne de douleur ou dure plus de 3 mois chez la femme enceinte, il est important de faire des examens médicaux.

{ 0 comments }